Hubert Reeves

Site officiel

Billet
précédent :

Trois urgences pour la conférence environnementale

Billets de bonne humeur

Billet
suivant :

Humanisons l’espèce humaine !

Pourquoi sauver la biodiversité ?

Publié le 24 octobre 2013 dans Le Point.fr

Hubert Reeves lance un appel pour nous faire changer nos habitudes et prendre conscience de la crise écologique contemporaine qui nous menace.

Forêt - biodiversité
Photo d'illustration. © Silvestre Machado / AFP

En cette période d'incertitude vis-à-vis de l'avenir de l'espèce humaine, le mot « biodiversité » est de plus en plus présent dans les discours et les articles de tous ceux qui se préoccupent de la crise écologique contemporaine. Aujourd'hui, les menaces provoquées par le réchauffement climatique global dû à l'émission de gaz carbonique et à l'effet de serre qui déstabilise les climats sont de plus en plus reconnues par le grand public. Mais l'importance du problème de l'érosion de la biodiversité et l'urgence de s'en occuper sont beaucoup moins à l'ordre du jour.

Nombreux sont encore ceux qui supposent que cette préoccupation n'intéresse que la survie des espèces en danger (tigre du Bengale, dauphin chinois …) et se demandent pourquoi préserver, comme dans l'arche de Noé, toutes les « petites bêtes de la création ». Il s'agit de bien autre chose que de sauver les espèces médiatiques ! Pour illustrer la situation, je vais vous parler d'un cas qui n'est pas exotique, celui des vers de terre (lombrics) de chez nous et d'ailleurs.

Les études montrent que ces animaux sont en diminution rapide dans nos sols arables. La cause de leur élimination est directement reliée aux méthodes prônant, par exemple, l'utilisation abusive de pesticides dans les champs. Ce désastre, bien sûr, ne fait pas la une des journaux comme l'ont fait les cyclones Katrina et Cynthia. Et pourtant, les menaces qu'il fait peser sur l'approvisionnement de nourriture pour une population terrestre toujours croissante sont tout aussi réelles.

Nous saccageons la nature

Nous prenons aujourd'hui conscience du fait que notre existence et notre confort reposent sur une quantité de facteurs que la nature nous procure sans frais et que, par nos activités, nous saccageons allègrement.

Importance cruciale

Nous ne pouvons rien contre la déforestation de l'Amazonie. Mais nous pouvons agir pour préserver ce qui est sous notre contrôle direct ou indirect.

En août dernier, la Cour des comptes a procédé à un contrôle relatif aux terres agricoles et émis des recommandations pour enrayer l'artificialisation des sols. En septembre, le chef de l'État a annoncé la création d'une Agence nationale de la biodiversité, préconisé le développement d'un nouveau modèle agricole et la préservation de la biodiversité marine. La mise en œuvre rapide de cette agence sur le modèle de l'Ademe, en appui des collectivités locales et des entreprises, est de la plus haute importance.

Cette tribune se veut être un appel à une prise de conscience urgente de l'importance cruciale de préserver la biodiversité. Notre avenir en dépend !